Tunnel de conversion : qu’est ce que c’est ?

Tunnel de conversion : qu’est ce que c’est ?

Tunnel de conversion : qu’est ce que c’est ?

Un tunnel de conversion, autrement appelé entonnoir de conversion  est utilisé en webmarketing pour désigner un indicateur d’analyse des mouvements de fréquentation d’un site web, que ce soit un site e-commerce, ou un site de jeux en ligne, ou un réseau social ou un service en rapport à l’internet et aux sites web.

site-web.jpg

L’analyse d’un tunnel de conversion

Le moment de définition du tunnel de conversion peut être lors d’une transaction d’achat sur une boutique en ligne, ou juste lors d’une inscription à un site web quelle que soit sa catégorie et finalité. Des logiciels sont prévus pour réaliser l’analyse du tunnel de conversion, et les analystes peuvent choisir par où commencer l’observation.

tuel-de-conversion.jpg

En général, l’analyse débute de la page d’accueil jusqu’à la finalisation d’un achat, pour le cas d’un site e-commerce. Ici, il est classé comme outil de suivi commercial. Les différentes étapes du processus commercial sont mesurées  en termes d’efficacité et la suite logique des interventions est d’agir à chaque étape où le taux d’abandon  ou le taux d’écrasement devient vertigineux par rapport aux attentes. D’autres utilités du tunnel de conversion sont l’anticipation des commandes ou des niveaux de production, à condition que le temps d’observation soit relativement long. Les ruptures peuvent être évitées. Plusieurs techniques d’analyses peuvent être utilisées, y compris les mathématiques appliquées.  

Tester le parcours des internautes

En termes plus explicites, le tunnel de conversion synchronise à la succession des pages consultées par l’internaute jusqu’à ce qu’il parvienne à sa destination finale, donc une prise de décision,  par exemple une confirmation d’achat pour un site e-commerce, ou une confirmation de relation sérieuse pour un site  de rencontre, etc.  L’analyste doit connaître son tunnel de conversion afin de pouvoir tester le parcours des internautes, et à cet effet pour accroître la conversion des objectifs. A chaque étape du tunnel doit être sorti un indicateur pertinent  permettant d’évaluer les interventions à réaliser. Il s’agit aussi de comparer les étapes. Les pages normalement incluses dans les analyses concernent les visiteurs qui entrent dans le site, puis, s’il s’agit d’un e-commerce, l’ajout au panier, puis l’ouverture de compte ou l’identification selon le cas, le choix de livraison/de facturation et  le paiement. Des étapes intermédiaires peuvent être conçues selon l’analyste. Les internautes ne sont pas faciles à gérer, ni à satisfaire.